Menu

Actualité

 

Chance ! En ce début 2015, nous avons au moins trois actualités heureuses :

  • Le lancement de notre site Internet. il reflète tout ce à quoi nous avons travaillé depuis un an : la formalisation de notre projet (voir « une monnaie temps pour quoi faire »), son évidente nécessité dans notre environnement local, son positionnement dans la « nouvelle économie ».
  • Le constat que cette « nouvelle économie » non marchande, basée sur le partage et l’échange devient un sujet d’actualité dont les médias se font l’écho. De nombreux chroniqueurs y font référence et certains, ce qui est plutôt rassurant, la voit non comme une alternative mais comme un complément au système capitaliste mondialisé dont on s’aperçoit que s’il permet au monde de « tourner », il ne permet pas au plus grand nombre de se développer humainement ni à la planète de maintenir durablement sa capacité à nous accueillir.
  • Des perspectives très excitantes pour cette année. A commencer par un accord avec la coopérative hOurworld qui nous donnera l’exclusivité de l’utilisation du logiciel de gestion d’une banque de temps Time & Talent que nous espérons conclure dans les prochaines semaines. Nous en avons terminé la françisation, il est très simple d’utilisation et parfaitement adapté à nos besoins. Vous pouvez aller le voir sur demo@lechangeheure.org (mot de passe: demoxyz38).

 

A ces actualités, il faut ajouter nos objectifs pour cette nouvelle année. Les qualifier d’ambitieux, réalistes, timides … est stérile. Ils sont simplement ce que nous voulons faire pour que l’EchangeHeure permette de renforcer le lien social à l’échelle locale.

  • Le premier objectif est de lancer deux ou trois pilotes de banque. Cela signifie de nous associer avec des associations sur des territoires donnés et mettre Time & Talent à leur disposition, les former et les amener à l’utiliser.
  • Le deuxième consiste à développer notre notoriété pour promouvoir nos convictions (cf. page « Nos convictions). Cela va nous amener à poursuivre et développer les contacts que nous avons pris avec les municipalités, des associations locales, nationales et internationales, des institutions publiques ou semi publiques.
  • Le troisième va nous amener à nous confronter aux donneurs d’ordre publics et privés : Il s’agit de répondre à des appels d’offre pour obtenir le soutien financier indispensable à notre développement. Il faut en effet savoir que l’outil n’est rien sans une structure propre à animer le territoire visé et qu’une banque de temps de taille moyenne nécessite un animateur à temps plein pour former les adhérents, susciter les besoins, créer des rencontres, résoudre les difficultés des uns et des autres.
  • Enfin, le cinquième objectif est celui de notre perfectionnement ; nous avons plusieurs axes d’amélioration : renforcement de nos compétences par le recrutement de nouveaux adhérents prêts à s’impliquer dans le fonctionnement de L’EchangeHeure et par la formation aux techniques de co-production ; par la participation à des groupes de travail ; par la veille sur tout ce qui se fait dans ce domaine en France et dans le monde (à ce sujet nous avons l’intention de poursuivre notre collaboration avec Timebanking UK).