La Banque du Temps des Aidants d’Île de France

La Banque du temps des Aidants d’Île-de-France est un réseau local d’échanges de services, entre les aidants de personnes âgées ou handicapées, en liaison avec les professionnels. Dans une logique de réciprocité, un aidant rend service à un autre aidant de l’entourage ou du voisinage. Il reçoit un crédit en heures sur son compte. Il peut utiliser les crédits-temps obtenus pour recevoir à son tour un service.

  • s’épauler entre aidants, en confiance,VisuelEchangesAidants
  • échanger des services sans argent,
  • se faire aider par un « non-aidant »,
  • se coordonner pour aider une personne.

L’entraide entre les aidants, soutenue par les professionnels, pour plus de bien-être à domicile.

Tous les systèmes d’échange de temps peuvent participer librement à la banque du temps des aidants: SELs (Systèmes d’Echange Locaux), Accorderies, Banques du temps.

 

Participez à l’expérimentation-pilote de la Banque du Temps des Aidants

Dans les Hauts-de-SeineLOGOtransparenteMentionNanterre482x326

Vous habitez ou travaillez à Nanterre, Rueil-Malmaison, Colombes, La Garenne-Colombes, Suresnes, La Défense ?

Dans l’EssonneLOGO transparente Essonne Provisoire

Vous habitez ou travaillez à Arpajon, Brétigny-sur-Orge, Sainte Geneviève-des-Bois, ou une autre commune de la Communauté d’Agglomération COEUR D’ESSONNE ?

A Paris

Vous pouvez dès aujourd’hui rejoindre ECOTEMPS, l’échange local de services sans argent, et rencontrer d’autres aidants. Pour cela, cliquez sur l’un des logos ECOTEMPS ci-dessus. Sur la page d’accueil d’ECOTEMPS qui s’affiche, cliquez sur le bouton « Devenir membre ! ». Une fois que vous serez membre de cette banque de temps, vous pourrez rejoindre le groupe des Aidants.

 

AVEC ECOTEMPS,

ON ECHANGE DES SERVICES SANS ARGENT

1 h donnée = 1 heure reçue

Exemples

S’entraider entre « Aidants » d’une personne âgée. 

Gabriel vient de fêter son anniversaire de 80 ans. Il a beaucoup de difficultés pour se déplacer. Une assistante de vie vient l’aider quatre fois par semaine. Sa fille Caroline ne peut plus le visiter souvent,  et Gabriel n’a pas les moyens d’obtenir plus d’aide.

Le service d’aide à domicile, partenaire de la Banque du Temps des Aidants, leur propose d’y adhérer sans coût supplémentaire. Erwan, membre de la Banque du Temps, accepte de remplacer Caroline quand elle voyage. Le compte d’Erwan est crédité du temps convenu, celui de Caroline est débité. Erwan utilise son crédit d’heures pour être aidé à son tour, ou recevoir un service d’un autre adhérent.

Cliquer ici pour afficher d’autres exemples.

Soutien d’une personne en situation de dépendance.

Marie avait des pertes de mémoire. Peu à peu, ses enfants ont dû se rendre à l’évidence, elle était atteinte de la maladie d’Alzheimer. Deux auxiliaires de vie se relaient maintenant auprès de Marie. Ses enfants et une voisine se sont organisés pour être présents entre leurs interventions. Une infirmière passe trois fois par semaine et une bénévole de France-Alzheimer une fois tous les deux mois. Une coordinatrice du service d’aide à domicile suit l’intervention.

Adhérents de la Banque du Temps des Aidants, ils partagent en toute confidentialité les informations sur l’organisation, les intervenants, les points d’attention grâce au suivi informatique sécurisé.

Bien informés, les aidants sont moins stressés, leur calme fait du bien à Marie qui est moins inquiète.