Menu

Mais c’est quoi, l’ESS ?

L’économie sociale et solidaire est l’un des trois secteurs qui structurent l’économie du pays.

L'économie du pays est composée du secteur privé, du secteur public et de l'ESS.

L’économie du pays est composée du secteur privé, du secteur public et de l’ESS.

Le secteur privé se distingue du secteur public par le rôle du marché pour orienter son activité, laquelle doit être génératrice de profits, tandis que le secteur public est financé par des taxes sur les ménages et les entreprises.

L’économie sociale et solidaire (ESS) rassemble les structures (associations, coopératives, mutuelles, structures d’insertion par l’activité économique, entreprenariat social…) qui cherchent à concilier solidarité, performances économiques et utilité sociale. Ces structures assurent des services publics par délégation de l’administration ou sur initiative locale, des associations et fondations à but non lucratif, mais aussi des entreprises qui se distinguent de celles du secteur privé par leurs buts sociaux. Toutes ces organisations défendent une gestion collective des organisations et la primauté d’une économie au service des citoyens, et non au seul service du profit.

L’ESS représente 10 % du PIB et près de 12 % des emplois privés. Ce secteur compte environ 200 000 entreprises et structures et 2,36 millions de salariés soit 1 emploi sur 8. C’est gigantesque !

La Loi Economie sociale et solidaire du 31 juillet 2014 vise à encourager un changement d’échelle de l’économie sociale et solidaire dans tous ses aspects, afin de construire avec les entreprises de l’économie sociale et solidaire une stratégie de croissance plus robuste, plus riche en emplois, plus durable et plus juste socialement.

Depuis 2000, l’emploi privé dans l’économie sociale et solidaire a progressé de 24% alors qu’il n’a progressé que de 4,5% dans le secteur privé hors ESS. L’ESS c’est 1,5 fois plus d’emplois que le secteur de la construction et 4,5 fois plus que l’agroalimentaire.

Près de 600 000 emplois dans l’ESS sont à renouveler d’ici à 2020 en raison des départs en retraite.  C’est une  source d’opportunités professionnelles pour les jeunes en recherche d’emploi, quel que soit leur niveau ou domaine de qualification. Pourtant, ils sont 87 % à déclarer ne jamais avoir été informés sur le secteur et ses débouchés dans le cadre de leur accompagnement à la recherche d’emploi. Il est urgent d’informer les conseillers d’orientation et les jeunes sur ces sujets. On pourrait envisager sérieusement d’intégrer des informations relatives à l’ESS dans tous  les cursus scolaire et ce dès l’école primaire en commençant tout simplement par proposer aux élèves de préparer des exposés.

Plus d’information :

http://www.economie.gouv.fr/ess-economie-sociale-solidaire

http://www.economie.gouv.fr/files/files/PDF/20140722_loi_ess.PDF

http://www.atelier-idf.org

http://www.vosvaleursfontcarriere.fr/le-programme-success/