Menu

La monnaie-temps, pour ressouder nos communautés locales fragmentées.

CharlesEisensteinrIl y a une ressource qui est toujours disponible localement et toujours nécessaire pour enrichir et soutenir la vie. Cette ressource, ce sont les êtres humains : leur travail, leur énergie, et leur temps.

Alors que l’argent est en train de s’effilocher, il est important d’avoir des structures alternatives pour satisfaire les besoins humains. L’idée fondamentale derrière les banques de temps est profondément égalitaire, parce que le temps de chacun est considéré de même valeur et parce que tout le monde commence avec le même montant. S’il y a une chose que nous pouvons dire que nous possédons vraiment, c’est notre temps.

Nous sommes toujours les « producteurs » de notre temps (par le simple fait d’être en vie), et il y a beaucoup de façons de donner de son temps pour le bénéfice des autres. C’est pourquoi je crois que les monnaies basées sur le temps (souvent appelées « banques de temps ») offrent une grande promesse sans avoir besoin d’immenses changements dans l’infrastructure économique.

Quand quelqu’un effectue un service par l’intermédiaire d’une banque de temps, cela crédite son compte d’un unité de monnaie-temps pour chaque heure dépensée et débite le compte du receveur du même montant. Habituellement, il y a une sorte de tableau d’affichage électronique avec des annonces d’offres et de besoins. Les gens qui ne peuvent pas se payer les services d’un bricoleur, d’un masseur, d’un baby-sitter, et ainsi de suite peuvent accéder à l’aide d’une personne qui n’a pas de travail.

Les banques de temps tendent à prospérer dans des endroits où les gens ont beaucoup de temps et pas beaucoup d’argent. C’est spécialement attirant dans les domaines nécessitant peu de spécialisation, dans lesquels le temps de n’importe quelle personne est en fait de valeur égale. Un exemple primordial est la fameuse monnaie Fureai Kippu au Japon, qui crédite les gens pour le temps passé à s’occuper de personnes âgées. Encaisser le temps est aussi utilisé intensivement par les organisations de service en Amérique et en Grande Bretagne.

Dans notre société atomisée, les façons traditionnelles de savoir qui a quoi à offrir sont tombées en panne, et les moyens commerciaux de disséminer cette information (tel que la publicité) sont accessibles seulement avec de l’argent. Les banques de temps connectent les individus qui pourraient autrement être inconscients des besoins et des dons que chacun peut offrir. Comme un utilisateur d’une banque de temps le dit : « Tout le monde a un talent – certains pourraient vous surprendre. Une personne âgée recluse qui ne conduit pas sait faire de beaux gâteaux de mariage. Une femme dans une chaise roulante qui a besoin de faire repeindre sa maison entrainait autrefois des chiens policiers et fournit maintenant un dressage de chiots. Le professeur d’école à la retraite qui a besoin de faire ramasser ses feuilles a un four et enseigne la céramique« .

Quand chacun cherche à satisfaire les besoins des autres, les questions que l’on pose sont « Qu’est-ce que tu fais ? » « De quoi as-tu besoin ? » ou « Qu’est-ce que je peux faire pour toi ?« . Au delà de la satisfaction de besoins immédiats, vous pouvez voir dans cette description la capacité des banques de temps à restaurer la communauté. Elles génèrent une « résilience » économique et sociale qui soutient la vie dans des périodes de tourmente.

Alors que l’argent est en train de s’effilocher, il est important d’avoir des structures alternatives pour satisfaire les besoins humains. L’idée fondamentale derrière les banques de temps est profondément égalitaire, parce que le temps de chacun est considéré de même valeur et parce que tout le monde commence avec le même montant. S’il y a une chose que nous pouvons dire que nous possédons vraiment, c’est notre temps. Contrairement à toute autre possession, tant que nous sommes en vie, notre temps est inséparable de nous-mêmes. Notre choix de comment dépenser le temps et notre choix de comment vivre la vie. Et peu importe à quel point on est riche en termes d’argent, il est impossible d’acheter plus de temps. L’argent peut vous acheter des chirurgies sauvant la vie ou autrement renforce la longévité, mais il ne peut pas garantir une longue vie; il ne peut pas non plus acheter plus de vingt-quatre heures par jour. En cela nous sommes tous égaux; un système d’argent qui reconnait cette égalité est intuitivement attirant. Quand les monnaies basées sur le temps remplacent les transactions monétaires, c’est une grande force d’égalisation dans le société. Le danger est que la monnaie temps peut aussi finir par transférer des activités précédemment basées sur les cadeaux dans le domaine du quantifié. Le futur, peut-être, appartient aux façons non-monétaires, non-quantifiées de connecter les cadeaux et les besoins. Tout de même, au moins pendant un long moment à venir, les banques de temps ont un important rôle à jouer dans la guérison nos communautés locales fragmentées.

D’après Charles Eisenstein.

Pour lire son livre « L’Economie Sacrée », cliquer ici.